La Reine des lectrices

Alan Bennett

Argh, je n’aime pas être déçue par un livre ! De blog en blog, j’avais lu plusieurs avis positifs sur ce livre (mais je ne me souviens plus chez qui…toutes mes excuses, et que les blogueuses qui se reconnaissent lèvent le doigt ! J’ajouterai leurs liens). C’est donc plutôt confiante que j’ai entamé cette lecture. Mais le fait d’être parvenue à bout des quelques cent pages seulement, en plusieurs jours, est révélateur à lui seul que, non, avec moi cette histoire n’a pas pris !

Ce livre raconte pourtant une histoire un peu cocasse : un beau jour, la reine d’Angleterre découvre par hasard le bibliobus qui passe chaque semaine dans la cour du palais, et elle se sent obligée d’y emprunter un livre. A partir de ce jour, elle apprivoise peu à peu le plaisir de la lecture, chemin au long duquel l’accompagne Norman, un jeune homme rencontré au bibliobus et employé dans les cuisines du palais, et dont la reine fait rapidement son conseiller personnel. Tout cela au risque de délaisser les responsabilités et engagements que lui impose sa fonction.

Certes, certaines situations décrites ont fait écho à la lectrice que je suis, comme par exemple la scène où, en route pour une cérémonie officielle, la reine ressort de son carrosse juste avant le départ, retardant tout le protocole, simplement parce qu’elle a oublié son livre. J’ai souri parce que c’est exactement moi, je ne supporte pas l’idée d’être dans les transports sans un livre ; si en m’asseyant dans le métro je m’aperçois qu’il n’est pas dans mon sac c’est le drame ! Dans le même registre, j’ai apprécié les petites remarques au long du livre, sur le plaisir de la lecture, son addiction, les habitudes que l’on prend : la reine prend des notes dans ses carnets, se rend compte qu’un livre en amène toujours un autre, se demande : « Y a-t-il plus grand plaisir que de découvrir un bon auteur ? ». Autant de considérations qui, évidemment, me parlent en tant que lectrice.

Mais je me suis ennuyée, je n’ai pas réussi à adhérer à l’histoire. Un livre pas déplaisant, mais que je ne garderai pas longtemps en mémoire, c’est sûr !

Je ne m’étendrai pas beaucoup plus sur le sujet, je préfère prendre plaisir à écrire des billets sur des livres que j’ai aimés !

Des avis bien plus enthousiastes chez Somaja et chez Toujours.a.la.page
Publicités

14 réflexions sur “La Reine des lectrices

  1. je l’avais lu en plusieurs jours aussi, mais je pense qu’en le lisant d’une traite il s’apprécie mieux ! allez on oublie la déception et on passe à autre chose 🙂

  2. Lu d’une traite, j’avais beaucoup apprécié cet humour si british. Une lecture légère certes, mais parfois ça tombe bien. Et finalement tu as pu te rendre compte que toi aussi tu avais des points communs avec son Altesse royale…excusez du peu !

    • ah c’est donc sur ton blog, entre autres, que j’avais lu une critique de ce livre ! je m’en vais relire ton avis 😉 Certaines réflexions m’ont interpelée, mais je n’ai pas accroché à l’intrigue, ça a fini par m’ennuyer…!

  3. J’ai eu le même sentiment, l’idée de départ est originale mais ça tombe à plat, c’est peut être un problème de traduction, je ne sais pas…

  4. Tu as été jusqu’au bout … bravo !!! quand un livre ne me plait pas, au bout d’une centaine de pages, j’estime qu’il a eu sa chance et j’abandonne. Je me suis trop forcée à aller au bout de bouquins qui m’ennuyaient.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s